Auteur Messages

19 juin 2019 à 20:38

PEUT-ON TOUJOURS PARLER DE DROIT DE L’HOMME QUANT AUX EXACTIONS COMMISES PAR LES TERRORISTES QUI RESTENT IMPUNIES ET CELLES DES FORCES ARMEES NATIONALES?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10 octobre 2019 à 13:34

La vie humaine perd sa sacralité depuis l’avènement du terrorisme. Cette nouvelle forme de guerre, qui défit les règles de la guerre conventionnelle, amène souvent ses acteurs à commettre des crimes contre l’humanité.

Ces terroristes n’ignorent pas les fondements des Droits de l’Homme, je pense plutôt que leurs objectifs c’est simplement ”Tuer” peu importe l’age, le genre et souvent même de religion.

La protection des Droits de l’Homme, dans ce cas de figure, n’est qu’une utopie. La seule manière de protéger les populations, c’est de combattre le terrorisme, tout en évitant également de commettre des exactions contre la population civile voire innocente, à laquelle se confond, dans beaucoup de situation, les terroristes.

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •